10 all Cordeliers - Zone De Lengel 31490 Léguevin
Prendre rendez-vous 05 61 78 84 21
wisc-v

Le bilan cognitif c'est quoi ?

Le Bilan cognitif appelé aussi Bilan WISC V permet de détecter les points forts et les difficultés des enfants.

Le bilan cognitif vient en support afin d'aider les orthophonistes et psychomotriciens pour compléter leur bilan et permettre aux médecins, pédiatres ou neuropédiatres d'élaborer  un diagnostic.

Comment obtenir une consultation ?

Sont également présentes au cabinet une orthophoniste, une psychomotricienne et une ostéopathe.

Le bilan cognitif est réalisé à partir d'épreuves qui suivent un modèle validé de développement et de fonctionnement cognitif. Il est  la seule et l'unique version qui doit être utilisée par le psychologue qui testera votre enfant .

Les tests sont administrés en référence aux résultats les plus récents de la recherche clinique.
Ils permettent d’obtenir des scores fiables et exploitables en fonction de l’âge, du sexe, et des difficultés du patient, dans chaque domaine reconnu.

Le Wisc 5 fixe ces objectifs:

  • identifier les déficiences mentales et les caractériser
  • identifier les déficits et les désordres liés aux apprentissages
  • évaluer les forces et faiblesses des processus cognitifs
  • préciser les contours des hautes capacités intellectuelles,

Les épreuves portent sur 5 domaines:

  •  Compréhension verbale (ICV) mesure le raisonnement verbal, la compréhension, les concepts et la connaissance cristallisée de l’enfant, c’est à dire celle accumulée au cours de sa vie et de ses expériences.   Il est demandé à l’enfant de définir des images ou des mots de vocabulaire, ou même des concepts.
  • Aptitudes visuospatiales (IVS) mesure le raisonnement non verbal,  évalue la compréhension d’un concept, la qualité de perception et de l’organisation visuelle, la coordination motrice/visuelle, la capacité à analyser et synthétiser une information abstraite. Cet indice demande à l’enfant une utilisation de son intelligence spaciale pour construire une image géométrique,  pour compléter un modèle avec ou sans blocs. Un faible score pourrait présager de difficultés en mathématiques à l’école par exemple.
  • Raisonnement fluide(IRF), mesure la qualité de raisonnement, la capacité à classer et à se repérer dans l’espace, ainsi que la capacité à résoudre des problèmes indépendamment de ses connaissances.
  • La mémoire de travail (IMV), évalue la concentration, la capacité d’écoute, le contrôle de soi de l’enfant. Au cours de cet indice, doit répéter une série de nombres lus par l’évaluateur, mémoriser des images . Un faible score peut présager de difficultés d’apprentissage. Les enfants auront besoin de plus de temps pour assimiler des informations
  • Vitesse de traitement (IVT), évalue la rapidité et la précision de l’ information par un enfant. Il lui est demandé exécuter une tache de  coordination motrice, une analyse visuelle, dans un espace de temps réduit.

Le Wisc 5  se passe en tête à tête avec le psychologue ( sans les parents)  en une seule séance généralement.  Le psychologue  observe l'enfant pendant cette passation : sa fatigabilité, ses réactions, ses difficultés, le stress, l'anxiété...

Les échelles de Wechsler sont des tests scientifiquement valides  car ils sont standardisés. C'est à dire qu'ils s'appuient sur une passation dans des conditions identiques, quel que soit l'enfant, quel que soit le psychologue.

Les résultats sont ensuite comparés, étudiés, recoupés et donnent lieu à une analyse, qui doit être réalisée par un professionnel expert, ayant une bonne connaissance des tests utilisés, une réelle expérience dans l’administration de ces tests et qui doit avoir reçu une formation spécialisée pour pouvoir  en interpréter les résultats.

La répartition des résultats se fait selon une courbe de distribution normale de l'intelligence, également appelée courbe de Gauss. La moyenne est établie à 100, avec un écart-type de 15 points

Le bilan  cognitif permet de mesurer la façon dont l'enfant s’y prend pour résoudre des épreuves,;

Il tient compte du contexte dans lequel il est réalisé :

  • Histoire personnelle de la personne
  • Motivation pour la réalisation du bilan
  • Objectifs du bilan
  • Aspects psychologiques liés aux difficultés rencontrées et à leur retentissement

Le but du bilan est de déterminer, dans l’étendue de ce qui est évalué :

  • Quelle est la stratégie adoptée pour répondre
  • Où se situent les éventuelles difficultés
  • Quel est l’impact ou le retentissement de la difficulté lorsqu’elle existe
  • Quelles sont les ressources dont dispose la personne pour contourner la difficulté, le cas échéant
  • Sur quoi est ce que la personne peut s’appuyer / quels sont ses atouts et où sont situées ses faiblesses pour les épreuves concernées.

Il permet d’orienter vers un diagnostic précis, notamment dans le cadre de consultations médicales spécialisées, au cours desquelles les médecins spécialistes, seuls habilités à poser un diagnostic, peuvent nécessiter ce type d’évaluations, lorsqu’ils suspectent une pathologie.

Le bilan peut enfin pointer la nécessité de bilans complémentaires et permettre d’orienter vers les professionnels à consulter, selon ce qui aura pu être observé et mesuré: ergothérapeutes, orthophonistes, psychomotriciens,orthoptistes,  graphothérapeutes

Important : A savoir et à retenir :

Un bilan  complet se constitue de nombreuses épreuves, comprenant des tests de personnalité (CAT, TAT, test Z, dessins) afin d'avoir une idée globale de l'enfant dans une APPROCHE INTEGRATIVE.